Imaging PAM

De la feuille entière à l’échelle de la cellule à l’aide d’une seule unité de contrôle : le tour de force de l’Imaging Pam.

De nombreuses combinaisons avec nos fluorimètres sont possibles (DualPAM, ImagingPAM, etc)

Description

L’Imagerie de Fluorescence de la Chlorophylle : de la plante à la microplaque !

ImagingPAM
ImagingPAM

Depuis la mesure sur un plant d’Arabette entier, en passant par les mesures sur des µplaques 96 puits, les mesures multi-longueur d’onde sur le Microphytoplancton, jusqu’aux mesures sur une cellule isolée.

L’ ImagingPAM à de nombreux talents et une gamme d’application extrêmement large: l’écotoxicologie, l’écophysiologie, la biologie moléculaire des plantes, la phytopathologie, la limnologie, la recherche sur la photosynthèse, l’horticulture et l’agriculture…

 

Imaging Pam
Imaging Pam

Toutes les versions de l’ImagingPAM sont pilotées par l’unité commune CM.

Imaging Pam Mini
Imaging Pam Mini

Pour les différentes applications, différentes sous-versions sont également disponibles, comportant des géométries optiques variables et des longueurs d’onde d’excitation différentes. La lumière d’excitation bleue est normalement utilisée pour l’imagerie de fluorescence des plantes et des d’algues, mais la lumière d’excitation rouge-orange est nécessaire pour les cyanobactéries. Les têtes de mesure peuvent également être équipées de LEDs et de filtres particuliers pour l’imagerie de fluorescence d’autres molécules que la chlorophylle, telles que les GFP par exemple.

Il est désormais possible de mesurer en simultanée la fluorescence de la chlorophylle et celle des GFP avec le même appareil.

Diatomées épiphytes et algues vertes filamenteuses

Depuis son introduction en 2001 l’ImagingPAM a été utilisé avec beaucoup de succès dans divers domaines de la science comme l’électrophysiologie des feuilles, la recherche sur les coraux, l’écophysiologie marine, la phytopathologie et l’écotoxicologie.

IPAM µscopy
IPAM µscopy
IPAM µscopy
IPAM µscopy

Un large éventail de paramètres de photosynthèse peuvent être obtenues à partir des mesures de fluorescence, en donnant un aperçu de l’état physiologique de tous les organismes photosynthétiquement actif, y compris les plantes supérieures, de mousses et de fougères ainsi que divers types d’algues, phytoplancton et des biofilms.

IPAM µscopy
IPAM µscopy

17 paramètres visualisables

Nos systèmes d’imagerie de fluorescence fournissent des images de 17 paramètres différents. Le paramètre de fluorescence Ft est continuellement surveillé. Fo et Fm sont mesurés après adaptation à l’obscurité, servant ensuite de référence pour l’analyse des coefficients d’extinction par la méthode des flashs de saturation. Outre Fv/Fm, rendement quantique du PS II après adaptation à l’obscurité, le rendement quantique du PS II sous excitation de lumière continue, Y(II), et les rendements quantiques de la dissipation d’énergie régulée et non régulée, Y(NPQ) et Y(NO) , peuvent être visualisés par des images.

Une routine pour la mesure de l’image de l’absorption du PAR est fournie (basée sur les différences entre les images de rémission dans le Proche Infra Rouge et le Rouge). Une image normalisée du taux de transport d’électrons photo synthétiques (PS) est calculée à partir de Y(II), l’absorption et les valeurs de PAR.

Tableau IPAM
Tableau IPAM

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Imaging PAM”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *